fr
€ EUR

Bijoux en perles MISAKI : Les Perles

  1. L'Histoire
  2. La Marque
  3. Les Perles
  4. Les Matières
Les perles d'eau de mer

Essence même de la marque Misaki, la perle, matériau noble, précieux et rare, est sublimée à travers des créations au design contemporain et unique. Utilisées depuis l’Antiquité pour la confection des bijoux, symbolisant le bonheur marital et l’union sacrée, mais aussi la prospérité et l’abondance, la perle est ancrée dans la culture japonaise depuis plus d’un siècle.

Elle porte en elle une symbolique forte et précieuse depuis la nuit des temps qui évolue au fil des modes.

Les Perles Misaki, des splendeurs des océans et des mers du sud…

Réputées pour leur rareté, les perles offrent autant d’intérêts pour leur qualité que pour leur origine. Leur diamètre, leur surface, l’épaisseur de la couche perlière et bien sûr, leur couleur et leur éclat dépendent étroitement de l’huître ou de la moule perlière qui les produisent.


A chaque variété de perles ses caractéristiques…

Produites par des moules ou des huîtres dans lesquelles on insère un noyau de quartz naturel, les perles de culture sont cultivées autant dans les eaux douces que dans les eaux de mer. Avec le temps, les mollusques fabriquent autour de celui-ci des couches successives de nacre, qui forment plus tard de véritables perles.

Les perles de verre artisanales

Les perles d’eau de mer

Mondialement reconnues pour leur qualité exceptionnelle, les perles Akoya, constituent quelques unes des perles les plus célèbres et les plus recherchées par les joailliers du monde entier qui les utilisent pour créer des bijoux haut de gamme.

Cultivées au large des côtes japonaises et chinoises et à moindre mesure au Vietnam ou en Thaïlande, les perles Akoya, rondes et assez petites aux teintes douces et neutres, bénéficient d’un lustre profond et très lumineux.

Naturellement blanches avec des reflets irisés gris, crème ou champagne, les perles de culture noires sont teintes après la récolte.

A l'inverse, naturellement foncées, les perles de Tahiti diffusent des reflets verts, bronze, cuivre, aubergine jusqu'au noir profond qui leur confèrent une beauté majestueuse. Cette variété de couleurs, ainsi que la taille de leur diamètre les élèvent parmi les perles les plus rares et les plus chères au monde après les perles d'Australie.


Les perles d’eau douce

Par opposition aux perles Akoya qui ne produisent pas plus de deux perles par récolte, les perles de culture d’eau douce issues de la moule perlière Margaritifera, cultivée dans les eaux vives (lacs et rivières) de la Chine, du Japon ou d’Amérique du nord, offrent une variété de formes et de couleurs incroyable.

Au-delà du fait qu’elles sont capables de produire jusqu’à 50 perles par coquille, les perles d’eau douce se distinguent des autres perles par la solidité de leur nacre et la diversité de leurs formes (ovales, gouttes ou baroques) et de leurs couleurs (mauve, vert d’eau, orangé).

L’homme pratique entre 30 à 50 greffes de noyaux de quartz naturel dans la chair de la moule qui, durant plusieurs années sécrète la nacre en multiples couches autour du greffon avant de former jusqu’à 12 perles en moyenne.


Les perles artisanales…

Misaki utilise un nouveau type de perle artisanale, la perle X-Treme Lustre qui, grâce à la technologie SHL, diffuse une brillance éclatante. Contrairement à la perle de culture, elles ne sont pas produites par le coquillage, mais créées à partir de nacres synthétiques.

Celles-ci recouvrent en couches superposées le nucleus de quartz greffé à l’intérieur de la coquille, donnant ainsi naissance à des gemmes à l’éclat intemporel.

La diversité des coloris contribue à la fantaisie des bijoux et à leur brillance, tout comme à leur résistance aux chocs, offrant ainsi à Misaki l’opportunité de créer de larges gammes de colliers, de pendentifs, de boucles d’oreilles et de bracelets, fruits de la combinaison de perles de verre et de matériaux tels que le galuchat, le cuir, la résine, le bois ou même la céramique.